OK
Partagez-nous :     
 
 
PARTAGEZ PAR E-MAIL "LE JOURNAL DU SLIP" AVEC VOS AMIS !

X
- Votre message a bien été envoyé. -

Article publié le 02/01/2022

Après les fêtes, optez pour notre régime détox !

Comme pour beaucoup de Français, la période des fêtes a été pour vous l'occasion d'un petit relâchement nutritionnel (pas bien). Et avant de vous engloutir et de vous dissoudre une nouvelle fois dans la frangipane de janvier, le Journal du Slip vous propose de reprendre votre souffle avec ce menu détox à décliner à volonté ! Une recette élaborée par la nutritionniste Caroline Molaire, en partenariat avec le Journal du String.


Temps de préparation approximatif : 1h30
Au préalable, munissez-vous de votre corps et d'une piscine municipale d'une longueur d'au moins 25 mètres.
Après l'avoir abondamment rincé à l'eau claire, pour le délester de ses peaux mortes et de ses croûtes, plongez votre corps dans l'eau chlorée.
A feu doux, commencez par réaliser 300 mètres en alternant trois nages de votre choix.
Puis, augmentez le thermostat et, à l'aide d'une planche, enchaînez une succession de battements, en alternant tous les 25 mètres, position ventrale, dorsale et costale, de manière à ce que l'intégralité de votre corps soit correctement saisie.
Poursuivez jusqu'à ce que les jambes de votre corps obtiennent une belle coloration caramélisée.
Déglacez à l'Isostar. Attention ! A ce stade de la préparation, il n'est pas recommandé de déglacer au vin blanc.
Ficelez vigoureusement les chevilles de votre corps avec un élastique, de manière à ce que l'ensemble ait belle tenue.
Faites évoluer le tout à l'aide des bras de votre corps. Afin de maintenir toute votre vigilance et raffermir l'ensemble, n'hésitez pas à solliciter une aide extérieure pour dispenser quelques coups de fouet. 
Coupez le thermostat et laissez reposer votre corps quelques minutes hors du feu.
Déglacez avec une boisson de récupération.
Rincez abondamment votre corps à l'eau claire et au savon.
En dernier lieu, disposez-le sur canapé et laissez reposer à température ambiante pour une durée au moins équivalente à celle de la cuisson. 
Dressage à votre convenance. 
Bon appétit. 
 2    Commentaires Retour à la liste des articles


Les commentaires des Slipeurs

Votre commentaire a bien été enregistré.
Il sera affiché sous cet article après l'approbation de notre équipe.
Vous serez averti par e-mail lorsque votre commentaire sera publié.
 
ÉCRIVEZ NOUS VOTRE COMMENTAIRE ...

Antunes
le 02/01/2019
Répondre
Ca à l'air super bon :)

Itou
le 02/01/2019
Répondre
Miam







------------------------------------------------------------------



Lolman
le 20/08/2018
Répondre
La grande concertation, un « Grenelle de la grenade », réunissant professionnels de la profession, acteurs locaux, pouvoirs publics et associations. « C’est une bonne chose cette concertation, ça va nous permettre de dire aux pêcheurs que la pêche c’est pas bien » s’enthousiasme Sylvain Gingembre, responsable du plaidoyer au sein de l’association Le sushi libéré. Interrogé à ce sujet en marge de son déplacement au forum de Davos, le président français Emmanuel Macron s’est dit favorable à un moratoire, tout en précisant qu’il n’en n’avait « strictement rien à foutre ».

Lolman
le 20/08/2018
Répondre
La grande concertation, un « Grenelle de la grenade », réunissant professionnels de la profession, acteurs locaux, pouvoirs publics et associations. « C’est une bonne chose cette concertation, ça va nous permettre de dire aux pêcheurs que la pêche c’est pas bien » s’enthousiasme Sylvain Gingembre, responsable du plaidoyer au sein de l’association Le sushi libéré. Interrogé à ce sujet en marge de son déplacement au forum de Davos, le président français Emmanuel Macron s’est dit favorable à un moratoire, tout en précisant qu’il n’en n’avait « strictement rien à foutre ».

Lolman
le 20/08/2018
Répondre
La grande concertation, un « Grenelle de la grenade », réunissant professionnels de la profession, acteurs locaux, pouvoirs publics et associations. « C’est une bonne chose cette concertation, ça va nous permettre de dire aux pêcheurs que la pêche c’est pas bien » s’enthousiasme Sylvain Gingembre, responsable du plaidoyer au sein de l’association Le sushi libéré. Interrogé à ce sujet en marge de son déplacement au forum de Davos, le président français Emmanuel Macron s’est dit favorable à un moratoire, tout en précisant qu’il n’en n’avait « strictement rien à foutre ».

Lolman
le 20/08/2018
Répondre
La grande concertation, un « Grenelle de la grenade », réunissant professionnels de la profession, acteurs locaux, pouvoirs publics et associations. « C’est une bonne chose cette concertation, ça va nous permettre de dire aux pêcheurs que la pêche c’est pas bien » s’enthousiasme Sylvain Gingembre, responsable du plaidoyer au sein de l’association Le sushi libéré. Interrogé à ce sujet en marge de son déplacement au forum de Davos, le président français Emmanuel Macron s’est dit favorable à un moratoire, tout en précisant qu’il n’en n’avait « strictement rien à foutre ».

Les autres articles de cette catégorie

 
 
 
X